12/02/2009

Questions aux femmes mariées

Ou en couple, ou qui l'on été… ou aux hommes mariés ou en couple ou qui l'on été.

 

Le soir, quand vous rentrez après votre journée de boulot, ou que votre chouchou rentre, et le WE,  bref quand vous vous retrouvez enfin: j'imagine que vous vous parlez… ? Mais de quoi vous parlez vous?

Je vous dirai ce qu'il en est pour nous dans mon prochain post mais j'aimerais savoir comment ça se passe ailleurs…
Point

10:30 Écrit par dans Général | Lien permanent | Commentaires (12) |  Facebook |

Commentaires

Coucou! Enfin je passe et je prends le temps de lire un peu.... évidement, j'ai pas tout lu... mais tes quelques derniers posts me renvoient aux sensations que j'avais déjà il y a quelques mois lorsque je lisais ton blog plus régulièrement...

Je me suis souvent demandée ce que ce mec t'apportait... mais bon, je ne veux pas juger, tu sais que je n'arrive pas à me défaire du mien non plus alors que je devrais aussi! lollll

De quoi on se parle quand on rentre?
En ce qui nous concerne, c'est la chose qui marche le mieux chez nous... parler de tout, de rien... surtout pas de projets communs!
Mais on parle de ce qu'on a fait depuis qu'on ne s'est plus vus, de ce qu'on va faire bientôt ensemble ou pas... des autres (on médit ou pas!) des enfants.... mais surtout, on rigole beaucoup... et ça, j'adore!

C'est ce qu'il adore aussi avec moi... on peut parler de tout, sans tabou... exprimer son ressenti sur plein de trucs... j'ai presque réussi à faire le deuil d'une mise en ménage... je commence à me faire à l'idée que ce sera toujours chacun chez soi... mais du coup, je me mêle beaucoup moins de ses affaires et fais beaucoup moins de choses pour lui... il doit maintenant apprendre à décider seul, et à faire sa vie seul aussi.
je ne me pose plus de questions quand j'ai envie de faire un truc, je le fais... Il a choisi de ne pas faire partie intégrale de ma vie, ok... mais je ne l'attends pas pour vivre la mienne!

J'ai l'impression que toute ta vie tourne autour de lui... que tu n'as pas ta propre vie sociale en dehors de lui... que tu vis à travers lui et que lui s'en bat complètement les c....
Il n'est pas très respectueux, je trouve... Mais bon voilà...
est ce que je n'en ai pas trop dit? désolée si je t'ai fait de la peine... j'ai eu l'impression que tu voulais savoir ce qu'on en pensait....

Des bizouilles ma poule!

Écrit par : So | 12/02/2009

Parler... Et moi non plus, je ne vis pas en couple avec mon homme ! Chacun de son côté, on se retrouve ou chez l'un ou chez l'autre, c'est selon, quand on n'a pas de charges professionnelles ! Et on parle de tout ! Du boulot évidemment, des anecdotes du quotidien, des gens qu'on croise lorsque nous ne sommes pas ensemble, de la famille, des animaux, des projets futurs de vacances, de l'actualité, des films, de la musique, on échange nos impressions sur tout et on apprend à se connaître et à respecter nos différences ! Personne n'a jamais tort, personne n'a jamais raison ! Nous avons la liberté de penser différemment.
Un peu comme So quoi. D'ailleurs je partage assez son opinion.
Belle journée !

Écrit par : Marirose | 12/02/2009

Bonne question et à bien y réfléchir, cela dépend fortement des jours. Mais en général, il ne parle par bcp, moi je lance les sujets (journée de boulot, enfants etc...) et là, il se met à discuter sinon il serait bien capable de rester sans rien dire de toute la soirée mais je ne lui en veux pas. C'est un ours solitaire qui trouve plaisant de partager sa vie avec quelqu'un mais qui ne supporte pas quand je m'immisce trop dans ses affaires. Le jeu consiste alors à parler de tout et de rien et ne pas juger ou lui dire qu'il a tort sinon...

Bon, dans l'ensemble, ça se passe plutôt bien tant qu'on n'aborde pas les sujets qui fâchent.

Écrit par : isa | 12/02/2009

ben moi, tu le sais, je suis mariée et je vis avec l'Homme
on parle ?
oui, on parle
mais moins qu'avant !
pourquoi ?
parce que le boulot me prend tellement la tête que je n'ai pas trop l'envie d'entendre parler de ses problèmes (que je gère en grande partie aussi), que j'ai difficile de lui expliquer mes problèmes (parce que lui a des solutions trop expéditives difficilement applicables et qu'il comprend pas trop la lourdeur de mon boulot)
quand on parle, on parle de quoi ?
on parle surtout de son boulot !
comment tu ne sais pas que LUI travaille vraiment ?!
que SEUL SON boulot est important et essentiel ?!
ben si, c'est comme ça !
et moi, je le remets souvent à sa place parce que son boulot est incapable de nous faire vivre décement
mais j'avoue quand même que je l'interroge souvent sur ses journées et que j'aime pas quand il ne m'informe pas d'un truc
pour l'instant aussi, je lui IMPOSE de m'écouter quand je parle boulot
de m'ECOUTER et non de JUGER
un jour où je lui reprochais de m'agresser avec ses problèmes, il m'a répondu que s'il ne le disait pas à moi à qui devait-il le dire ?
aujourd'hui, c'est moi qui aie besoin d'être écoutée
il le fait
enfin, il fait semblant parce que parfois je le vois dévier vers la télé dont souvent j'ai coupé le son ! alors, je le rappelle à l'ordre
l'Homme m'aime et fait donc semblant de reprendre son écoute
sinon on parle de quoi ?
des singes évidemment !
des ordres que lui donne n° 1
ordres qu'il ne veut pas exécuter
ordres que je lui dis d'exécuter étant donné que si n° 1 le fait, il aura ça à faire en moins
et d'autres trucs relatifs aux singes
mais on ne se parle pas des heures, non plus
faut dire qu'on se voit peu sur une journée
en général, le matin, il est dans les étables et on se croise pour juste un bisou et à ce soir
on goûte tous les 5 mais le temps que les singes aient parlé de leur journée ou du foot ou de je ne sais quoi, on ne se parle pas vraiment
le soir, souvent, il rentre vers 21h00
il soupe
je lui prend pas la tête pendant qu'il mange
ensuite s'il se met dans le fauteuil, il s'endort tellement il est crevé même si je suis occupée à lui parler (parfois il s'endort même en mangeant, c'est dire ...)
donc, tu vois, se parler vraiment, on se parle peu car on est pris dans la vie mais on dira que je ne doute pas qu'il m'aime et ça, c'est déjà pas mal
parce que bon, samedi, c'est la st val et que je sais qu'il y pensera pas
tout comme pour noel, nouvel an, mon anniv, l'anniv de mariage, la st panurge ou la st pancrace, il pense à rien
il achète rien
mais il est là et m'accepte avec mes travers et mon caractère de cochon !
(je me doute que ma réponse va pas te faire avancer même si on ne parle pas plus que vous, tu me diras que moi, je ne doute pas de son amour
je sais, je sais ...)

Écrit par : pommefraise | 12/02/2009

SO Moi je ne m occupe pas de ta petite vie ni la juge d ailleurs alors tes réflexions tu sais quoi …….et justement tu parles de respect et bien commence toi a en avoir …..et t occupe pas de ce que je pense surtout qu il ne faut pas oublier que tu n as jamais qu un seul son de cloche ou qu une seule version des choses …..

Écrit par : Chou-Chou | 12/02/2009

Depuis quelques années, la conversation a fortement diminuée, d'ailleurs on peut dire qu'elle est même absente, hormis le bonsoir, quand il rentre du boulot, comment s'est passé la journée et moi qui répond "comme dab..." ; la conversation est bien fade.
T'as pas oublié de faire çà ou de prendre ça, faudra que tu ailles à la banque...il n'y a plus de café dans le placard, le rendez-vous de X c'est pour quand déjà ?...
Le train-train quotidien, car depuis que j'ai eu des idées différentes des siennes il ne sait pas les écouter ni les comprendre, je trouve que lui a changé, et lui trouve que c'est moi...§
J'ai toujours écouté et compris que l'on puisse avoir des avis, des opinions, des goûts différents, c'est vrai que lorsque nous nous sommes connus (fin 1980,) nous partagions beaucoup d'idées communes......j'étais surtout d'accord avec ce qu'il disait..! avec les années, j'ai mûri ; j'ai commencé à être moins naïve, à comprendre un peu mieux la "vie". J'étais très timide à l'époque, (toujours aujourd'hui).... ;
je ne veux pas d'histoire alors je suis(du verbe suivre!)...mais maintenant je dis un peu plus quand les choses ne me plaisent ou conviennent pas et je m'aperçois que ce n'est "pas bon ".
Dès qu'on est plus d'accord avec quelqu'un (conjoint ou fréquentation, amie...etc) et qu'on lui dit, même gentiment ...on s'en "prend plein les dents"......
Je désepère......mais je survis grâce et pour mes enfants!
J'espère pouvoir avoir un jour la chance de retrouver un emploi qui permettra de subvenir à mon quotidien.
Et aussi pouvoir revivre en sortant, m'amusant, et profiter enfin de choses que je ne connais pas bien.....faire des rencontres (bien sûr) et pourquoi pas trouver un nouvel amour, puisque l'amour éternel ça fait bien longtemps que je n'y crois plus.
Mais les années passent, défilent et je ne suis pas de ce genre de femme que les mecs se retournent dans la rue. J'ai perdu le peu de confiance que j'avais en moi, et depuis 5 ans au moins, mon visage s'est transformé, j'ai pris dix ans moins qui en paraissait 5 de moins, et je ne me reconnais pas dans la glace, je vois ma mère et certains jours ma grand-mère..;aïe ça fait mal! Je n'ai plus trop envie de rien, heureusement que j'ai mes deux amours.......
Je n'ai pas relu tout ce que je viens de taper, j'espère que c'est assez clair.....
Bonne journée.

Écrit par : Muriel | 12/02/2009

OUPS ! hi hi !
On dirait qu'il n'y a que dans les couples qui vivent séparément que le dialogue fait partie de la vie !

Écrit par : Marirose | 12/02/2009

Au début, nous avions bcp de fou rires, de moments de complicités. Le sujet principal qui venait ensuite était "ciné ou resto ? ou les 2 ?"

Puis les enfants sont arrivés. Nous parlions d'eux. De nos journées respectives. Du boulot.

Puis, nous avons constaté que nous parlions de moins en moins.

Le jour où nous en sommes arrivé à ne prononcer que quelques mots d'usage style "bonne soirée" ou bien "bonne nuit"

Je ne dis pas que c'est ça qui a précipité la fin. Par contre les symptômes étaient là

Écrit par : Un ex-homme marié | 12/02/2009

MOi, je suis mariée depuis 15 ans et nous vivons ensemble.
De quoi nous parlons? De nos journées, de l'actualité, de projets d'activités ou de vacances, de travaux dans la maison...
Le moment où nous préférons parler, c'est en nous promenant dans la nature (quand le temps le permet bien entendu...)
Bonne continuation avec ton blog!

Écrit par : Brigitte | 12/02/2009

Marirose c'est normal que lorsqu'on vit séparés, on a plus à échanger
déjà il faut faire la démarche de se rencontrer
prendre du temps à consacrer à l'autre
et puis l'autre n'est pas spectateur de ma vie
je pourrai lui expliquer ce que j'ai fait de ma journée, ce que j'ai mangé pour souper, ce qu'on fait les enfants, à quelle heure j'ai sorti le chien ...
si je commence à dire à mon mari ce que j'ai mangé, il va me prendre pour une folle étant donné qu'il aura mangé idem
idem pour l'heure à laquelle je suis rentrée ou qui m'a rendu visite
ce qui compte n'est pas le flot de paroles échangées mais la qualité de l'échange ...

Écrit par : pommefraise | 12/02/2009

Je suis avec mon zhomme depuis presque 24 ans. Nous avons eu des hauts, des bas et maintenant nous remontons à nouveau (le problème venant d'une des filles). Nous parlons de tout, rien n'est tabou : son boulot, ses responsabilités, ma journée, la santé de mon amie, nos prochaines vacances, le chien, la santé de sa mère, nous dans le futur, les filles surtout les filles, la crise, la peur des lendemains qui arrivent, nos souvenirs, le dernier livre que j'ai lu, des recettes qu'on a envie d'essayer, du prochain resto, du pourquoi de notre dernière prise de bec, les résultats de telle ou telle visite chez le toubib,..... De tout de rien ce qui fait qu'on avance ensemble dans la même direction. WAOUW ton article a provoqué de vive réaction même ton zhomme..... Bon vendredi

Écrit par : nat | 13/02/2009

Chouchou Je sais où je peux me mettre mes commentaires par rapoort à toi... pas de soucis... sauf que ce n'est pas à toi que je parlais!
Je suis vraiment étonnée que tu viennes lire ce blog et que tu n'éprouve pas le besoin de faire en sorte que la situation change... tu ne sens donc pas que ta chérie n'est pas bien et qu'elle a besoin de toi... tu peux être sûr qu'elle t'aime... et je suis certaine que si tu faisais des efforts, elle nous en parlerait!
Mais je constate aussi que tu manipules très bien sa culpabilité!
Dans un couple, c'est jamais la faute d'un seul.... on a toujours tous des torts, des points forts et des points faibles.... Faut juste que chacun en soit conscients!
Allez Chouchou, keeep cool!
Et bonne Saint Valentin!

Écrit par : so | 14/02/2009

Les commentaires sont fermés.