02/02/2009

Droits

Encore un petit châpitre sur ma formation avant de passer au WE...
Il y avait un chapitre intéressant sur "Reconnaitre la légitimité réciproque de ses droits"

Le concept:

Tout ce qui n'est pas officiellement interdit ou socialement prohibé est autorisé (le rappel de cette évidence est nécessaire car nous exerçons sur nous même une extraordinaire autocensure) – tu parles…

Exemples de droits:

  • Le droit d'exprimer vos préférences au sein d'un groupe, que celui-ci soit composé d'égaux ou de personnes détenant une quantité inégale de pouvoir.
  • Vous êtes seul juge, en dernier lieu, de vos comportements, sentiments, et le seul responsable de les développer ou non.
  • Vous avez le droit de ne pas justifier votre comportement et de ne pas donner d'explication.
  • Vous avez le droit de ne pas assumer les problèmes des autres, de ne pas être responsable des autres (celui là je l'adore!)
  • Vous avez le droit de changer d'avis et d'opinion
  • Vous avez le droit à l'erreur sans vous sentir automatiquement coupable
  • Vous avez le droit de dire "je ne sais pas"
  • Vous avez le droit  d'être indépendant vis-à-vis d'autres personnes
  • Vous avez le droit de prendre des décisions sans faire appel à la logique
  • Vous avez le droit de ne pas être parfait et d'être ce que vous êtes
  • Vous avez le droit d'être traité avec respect
  • Vous avez le droit d'avoir et d'exprimer vos sentiments et opinions
  • Vous avez le droit d'être écouté et pris au sérieux
  • Vous avez le droit d'avoir vos propres priorités
  • Vous avez le droit de dire "non" sans vous sentir coupable
  • Vous avez le droit de demander ce que vous voulez
  • Vous avez le droit de choisir de ne pas être assertif.

Ca a l'ai évident comme ça et pourtant...
Attention je ne veux pas dire qu'on m'ait dénié ces droits… pendant longtemps je me les suis interdits toute seule comme une grande… (enfin pas tout et pas tout le temps non plus quand même)

10:11 Écrit par dans Général | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

Commentaires

c'est bien compliqué tout çà!
A partir du moment où j'ai commencé à vraiment affirmer ce que je pensais sans changer d'avis ou d'opinion, ça a dérapé!
Quand la personne avec qui l'on vit a l'habitude de croire que tout ce qu'elle dit est "parole d'évangile" et lorsqu'on commence à ne plus avoir les mêmes opinions ou goûts.....ça part en vrille et c'est bien domage.
Pour conserver la bonne ambiance, pour ne pas chercher à faire des histoires de tout et de rien, certes on fait tous des concessions ; on ne phylosophe pas forcément sur des sujets banals! dès qu'on donne des points de vue, bien différents à la longue sur certains points....aïe, aïe, aïe....
Que nous arrive-t-il donc????
Pourquoi,et comment changeons-nous ainsi?????
Pour les vacances, j'ai moins de prob, nous n'avons pas les moyens....donc....!Ouf! un casse-tête en moins.LOL

Écrit par : Muriel | 02/02/2009

Assertivité sujet super intéressant mais pas facile du tout à mettre en place .. quand je lis ta liste je me reconnais dans tout ce que je m'empêche de faire par peur de décevoir, par peur que les autres se fâchent, par peur que les autres ne m'aiment plus .. je pense que pas mal de gens fonctionnent comme cela hélàs ... tu as filé ton cours à Chouchou ? :-)

Écrit par : Fanchon | 02/02/2009

Comme quoi ... ... l'assertivité ne passe bien ... qu'entre 2 assertifs ... sinon c'est la prise de tifs (euh la prise de tête)
:)

Écrit par : miss-mip | 03/02/2009

Les commentaires sont fermés.