12/01/2009

La semaine passée

Mardi j'ai bravé le froid et fait 3 km de marche dans la neige pour aller prendre le train et aller bosser, une journée de plus coincée à la maison et je devenais folle! Sauf que j'ai aussi failli devenir folle avec les trains au retour: 2 trains annulés, un en retard… et nous on poireaute sur ce quai sinistre et glacial sans la moindre information… j'ai failli rentrer en stop.

Enfin, finalement ce foutu train est arrivé, je me suis retapée mes 3 km dans le noir et le froid et je suis arrivée à la maison en me disant: plus jamais!!!

 

Donc, comme notre route n'était toujours pas déneigée j'ai mis ma trouille en poche et j'ai pris la voiture pour aller la mettre en haut de la rue, sur la chaussée, en faisant un tour pas croyable pour éviter les coins dangereux. Le lendemain j'avais rendez vous à l'hosto pour me faire enlever une verrue au laser. J'y suis allée bien au chaud dans ma petite auto… quel bonheur!

Par contre mon doigt: beurk! J'ai une très moche plaie à vif de la taille d'une pièce de 1 cent.

Qui m'a quand même valu un certif jusqu'à la fin de la semaine avec interdiction de plier le doigt (vu que c'est juste à l'articulation) mais c'est pas facile…

 

Vu l'état des route et les problèmes de coupures d'eau et de chauffage à la ferme je pensais zapper la pampa le we denier mais j'avais oublié que c'était un we enfant donc que je devais les y amener…

13:55 Écrit par dans Général | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

Les routes de mon bleds sont presque sûres à 100 % depuis aujourd'hui. La nouvelle voiture est là (voir photo sur mon blog) Les trains ? Une vraie horreur, je plains les navetteurs, je vois cela depuis presque deux ans avec mes filles. Franchement je comprends les gens qui préférent affronter les bouchons : ils savent qu'ils finiront par arriver au boulot et chez eux. Et l'Egypte s'en est où ? Bonne soirée

Écrit par : nat | 12/01/2009

En attendant des jours meilleurs ...

Écrit par : belle | 12/01/2009

Les commentaires sont fermés.