05/01/2009

Déprime dans le froid

Promis je vais essayer de faire court pour ne pas vous plomber le moral mais je me sens abominablement seule, je ne sais pas où je vais ni ce que je veux. Je suis comme une girouette qui tourne dans le vide.
Ces deux semaines dans la pampa avec chouchou m'ont cassées. Je me sens perdue. Certes il me fait des cadeaux mais à côté de ça j'ai droit à si peu d'attention et d'amour, pas un regard, jamais un câlin. Si, un, le soir du réveillon de nouvel an, avec un "je t'aime" en prime. J'étais toute contente, je me suis dit qu'on allait repartir sur de bonnes bases. Mais que nenni, le lendemain l'indifférence et les remarques blessantes étaient de retour.
Quand j'essaie de parler tout est de ma faute évidemment...
Et puis il faut avouer que nous avons une manière très différente de penser, de vivre, de s'organiser.... on n'arrive à se mettre d'accord sur rien. C'est assez sidérant, même sur des choses aussi bêtes que la manière de donner à boire aux chevaux... scorpion tous les deux, têtus tous les deux... ça ne facilite pas...
J'ai l'impression qu'on se détruit mutuellement.
Je n'arrive pas à faire comme lui, comme si tout allait bien , comme si c'était naturel ou n'avait pas d'importance... ça me mine. Un soir de crise la semaine passée j'ai pris un lexotan pour me calmer et cesser de pleurer comme une Madeleine... ça m'a fait un bien fou, radical, je me suis sentie zen... cool... plus rien n'avait d'importance, j'étais bien, sans ce poids sur la poitrine, je savais pourtant que rien n'avait changé mais je me sentais si détachée de tout...
Mais bon, fondamentalement ça ne sert à rien, ça ne résout pas les problèmes, c'est même dangereux des fois que je prenne goût (et je sens que je pourrais...)
Donc faut que je me bouge les fesses...
Mais c'est plus facile à dire qu'à faire et comme cette situation dure depuis des lustres je n'ose même plus en parler à mes amies donc je me sens seule...

Et dehors il continue de neiger et je sens que si je veux aller bosser demain je vais pouvoir me taper 3km à pied pour prendre le train... crotte...

16:14 Écrit par dans Couple | Lien permanent | Commentaires (7) |  Facebook |

Commentaires

faut apprendre à relativiser et voir le positif de la situation
sinon tu vas t'engluer dans le négatif
je sais, c'est plus facile à dire qu'à faire
à propos, l'an dernier, tu voyais un psy, c'est fini ?
parce que je crois que la parole pourrait t'aider à te situer
si tu veux me parler, tu peux aussi mais je ne sais pas si je pourrais t'aider convenablement ...

Écrit par : pommefraise | 05/01/2009

Pourquoi pas un conseiller conjugal ? Psy oui mais tu y seras seule hors cela le concerne aussi.Est-il vraiment de ces hommes pouvant vivre avec quelqu'un ? Je crois que là est la question. Ici aussi je crains pour demain : la neige aujourd'hui en belle couche qui est en train de geler vu les températures négatives. Allez tu sais que tu peux toujours te laisser aller sur nous, ça sert à cela aussi un blog. Bonne soirée avec un chocola chaud et un bouquin ou un feuilleton à la TV

Écrit par : nat | 05/01/2009

ben, zut alors, j'aurais dû t'appeler cet aprèm... je suis là, et tout le monde est là, Non mais !!! t'es pas toute seule et nous ne te laisserons pas tomber...
Big bizz

Écrit par : jaguar | 05/01/2009

Et ben avec tout cela je laisse aussi un petit mot qui j'espere te donnera un peu de baume au coeur; c'est vrai que ce temps, toute cette neige ca donne le bourdon !Ne te prends pas trop la tete avec tes problemes de couple, change toi les idées avec des copines que j'espere ,tu vas retrouver demain, bien sur ca n'apporte pas de solution mais ca recharge les batteries !Et puis si c'est difficile d'en parler autour de toi, tu continues sur ton blog ...puisqu'il est !

Écrit par : belle | 05/01/2009

oups j'oublié "lu" puisqu'il est lu !

Écrit par : belle | 05/01/2009

Ah la vie.... le couple et ses soucis....
Tu résumes ma vie depuis des années.....
Je connais les remarques blessantes...pas méchantes d'après lui mais tellement dure à entendre!
je n'ai plus goût à grand chose excepté mes enfants.....
Je n'arrive pas à bouger mes fesses...facile à dire mais pas à faire.
En plus je recherche du travail et ce n'est pas évident! J'avais arrêté pour élever les enfants et maintenant 16 ans après faut tout recommencer, ce n'est guère simple.
S'il existait des solutions miracles, celà se saurait. Je croyais à l'"A" unique quand j'étais jeune, mais avec les années il s'est effrité, pour ma part du moins.
Plus d'envies communes, des idées différentes sur beaucoup de points de la vie courante....
pourquoi change t-on ainsi....?
Le plus triste......c'est la vie au jour le jour que je mène devant les enfants, faire "belle" figure alors qu'à l'intérieur tout est très sombre. Les miens sont jeunes, puisque je n'ai été mère qu'à l'âge de 30 ans (choix) et quand je vois autour de moi, les enfants dont les parents sont séparés.....je ne veux pas leur infliger cela. Je préfère me sacrifier, mais sur mon visage se lit, la tristesse, l'amertume......
Désolée, je ne pense pas te remonter le moral ainsi, mais n'ayant personne à qui me confier et ne possédant toujours pas de blog (pourquoi????) je m'exprime comme je le peux!
Je comprendrais, que tu effaces ce com si tu le souhaite.
Que faire, quelles décisions prendre, comment...........tout est bien compliqué, et je ne pense pas que les conseillers, psy ou autres personnes nous soient d'un grand secours!
Mon seul remède serait un LOTO, afin de pouvoir assurer l'avenir de mes enfants,jusqu'à ce qu'ils travaillent eux-même,afin de ne pas les priver.
Combien d'entre nous en a besoin ???......
Bon courage!

Écrit par : Muriel | 06/01/2009

comment t'aider `? tout d'abord tu ne nous embêtes pas et il vaut mieux que tu écrives que de tout garder pour toi. Parfois écrire peut permettre de prendre distance, de relativiser. Pas simple de te donner un conseil car c'est à vous de la trouver ... Pourtant vous avez chacun l'occasion d'avoir votre espace libre vu que vous vivez séparés en semaine! Je peux te dire que certaines femmes seraient contentes d'avoir un peu d'espace, de liberté. Dommage que vous ne puissiez pas à profiter des moments oÛ vous êtes ensemble. Evidemment vu son boulot, les weekends sont les plus occupés pour lui. POurquoi pas rester chacun chez soi et ne se retrouver QUE et SI vous avez envie de vous voir pour passer du temps A DEUX et pas entre clients, chevaux, chiens, BM et cie ? Et pourquoi pas un weekend ou une journée à deux CHEZ VOUS dans votre maison et pas dans la pampa ... cela prendra peut-être du temps mais entre.temps profite de ton temps ... sors, va au ciné, vois des amis ... jusqu'à ce que lui ai envie de te voir ... en "étant derrière", il risque de se retirer encore plus peut-être ?

Je comprends Muriel dan son commentaire ... je comprends combien les commentaires peuvent être blessantes. Je le vis aussi ... je me blinde, je tente de faire en sorte que cela me passe dessus mais je n'y arrive pas toujours ...

Ne fais pas de bêtises avec tes Lexotan et cie ... Bises !!

Écrit par : fanchon | 06/01/2009

Les commentaires sont fermés.